HORS-SESSION DE L’EXETAT 2024 : LES TEMOIGNAGES DE QUELQUES ELEVES FINALISTES

C’est le lundi 6 Mai 2024 que les élèves finalistes du secondaire ont débuté avec les épreuves hors session de l’Examen d’état, édition 2023-2024. Au total, plus de 950 000 élèves finalistes participent à ces épreuves hors session constituées essentiellement de la dissertation, le français oral et la pratique professionnelle.

Comment se sont déroulés  ces examens ?

Une équipe des rédacteurs de la direction de gestion de communication de l’Epst a posé cette question à quelques élèves finalistes du Lycée sacré-cœur, trouvés à l’institut de la Gombe qui est un des centres pour ces épreuves dans la Province Éducationnelle de Kinshasa Lukunga.
Pour Bukasa Rachel, élève finaliste du Lycée sacré Cœur en Pédagogie Générale : « Pour la dissertation, il m’a été demandé d’expliquer le sujet Qu’on n’est pas mieux qu’au sein d’une famille. Je l’ai bien travaillé, j’en suis sûr. Une chose est certaine, je paniquais au début, mais par la suite, je me suis rendu compte qu’il y avait rien de difficile si l’on a bien révisé ses notes ».

En même temps, elle a dénoncé l’organisation de s la pratique professionnelle. Une désorganisation qui peut avoir de répercussions sur les résultats des finalistes. « Nous sommes arrivés depuis 8h, pour accéder dans la salle à 15h35 minutes. Ceci est un aspect qui ne m’a pas arrangé personnellement », a-t-elle martelé.

Pour sa part, Banza Luta Ruth, finaliste elle aussi à l’institut de la Gombe (Don bosco), option commerciale a indiqué ceci que : « lors de la dissertation, j’ai paniqué avant le début de l’examen. Et lorsqu’on nous a remis le cahier d’item, j’ai réalisé qu’il y avait rien de difficile et que c’est seulement l’homme qui a peur. Déjà qu’il y avait 6 sujets prévus et moi, je m’étais penché sur un sujet à développer qui disait : l’éducation donne à chacun la capacité d’être pleinement créative ».

Les épreuves hors sessions de l’examen d’Etat ont été lancées le lundi 6 mai 2024 sur l’ensemble du territoire national. C’et le ministre de l’EPST, Tony Mwaba qui a donné le go à partir de Kinshasa.
Pour cette édition 2023-2024, près de 952 334 élèves finalistes sont inscrits. Ils ont été répartis dans 2 959 centres.

Paulin Ngenda

  Articles Récents

Kinshasa: deux élèves autistes ont pris part à l’ ENAFEP

Kinshasa: deux élèves autistes ont pris part à l’ ENAFEP

L’Examen national de fin d’études primaires (ENAFEP) a pris fin ce mardi 04 juin sur toute l’étendue de la RDC. A Kinshasa, deux enfants autistes ont également participé à cette épreuve au centre Lemba 13. L’élève du centre CEHEIMA, Tiadela Kasanda a fait savoir que la préparation a été très...

lire plus