PDL-145 T: les territoires de Nyunzu, Ubundu et Muyengo dotés de 5 nouvelles écoles

Le système éducatif de la République démocratique du Congo continue à renforcer sa capacité d’accueil avec la construction de nouveaux bâtiments scolaires. C’est dans ce cadre qu’il faut inscrire l’inauguration de cinq nouvelles écoles, fruit de la collaboration entre le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et le programme gouvernemental de développement des 145 territoires dans les provinces de la Tshopo, du Maniema et de Tanganyika.

Ces écoles ont été officiellement remises aux autorités provinciales.
La province du Tanganyika a bénéficié de trois nouvelles écoles plus précisément dans le territoire de Nyunzu tandis que la Tshopo et Maniema ont chacune reçu une école, respectivement dans les territoires d’Ubundu et Muyengo. Cette réception stratégique permettra de combler le fossé éducatif dans des régions souvent négligées en termes d’infrastructures scolaires.

Ces nouvelles infrastructures scolaires ainsi réparties entre les provinces de Tanganyika, Tshopo et Maniema ouvrent la voie à des opportunités éducatives sans précédent pour les populations rurales de la RDC. La cérémonie d’inauguration est intervenue entre la période allant du 3 au 7 mai 2024 permettant aux autorités provinciales de recevoir officiellement ces écoles tant attendues.

Pour les populations rurales, ces nouvelles écoles représentent bien plus que des bâtiments en briques et en mortier. Elles symbolisent l’accès à l’éducation, à la connaissance et à un avenir meilleur. Plusieurs écoles sont situées dans des zones reculées où les enfants avaient autrefois peu d’options en matière d’éducation, les obligeant parfois à parcourir de longues distances pour atteindre les établissements les plus proches.

Grâce à cette initiative conjointe entre le gouvernement congolais et le PNUD, ces obstacles sont sur le point d’être surmontés. Les nouvelles écoles offrent non seulement un accès équitable à l’éducation, mais elles serviront également de centres de développement communautaire, favorisant la croissance et la prospérité dans ces régions autrefois marginalisées.

En investissant dans l’éducation des populations rurales, le PNUD et le gouvernement congolais démontrent leur engagement envers un avenir inclusif et durable pour tous les citoyens de la RDC.

Ces cinq nouvelles écoles ne sont pas simplement des bâtiments ; ce sont des porteurs d’espoir, des agents de changement et des symboles de progrès pour les générations futures de la nation congolaise.

Célestin Zeula

  Articles Récents